[Couture femme & fille] Deux blondes en Liberty Betsy Ann

Deux blondes, deux blondes… Je parle des patrons de couture « La Blonde » et « La Blonde des Minettes » de la créatrice Delphine et Morissette.

Et aussi, un peu, des destinataires de ces deux blouses, ça tombe bien!

Eh oui, j’ai récidivé avec ce patron que j’avais adoré me coudre en février dernier… Cette fois ce sera une version mini, avec le patron « La blonde des minettes », et une version femme en mode #yesitsspring #butheysoonitllbesummer

Aaaaah qu’est-ce que’on s’amuse avec les hashtags !

Je voulais dire version manches courtes!

Je commence avec la version minette: je dois dire que ma première impression était une grosse déception! J’avais initialement cousu une toile pour ma fille, mais ça n’allait pas du tout!

Le patron commence au trois ans, donc je m’étais dit qu’avec les manches courtes ça irait quand même pour cet été, d’accord, ce serait certainement un peu lâche vu que la Brunette passe à peine au 24 mois du commerce (voire certains trucs encore en 18 mois)(voire allez, j’avoue tout, même certains trucs encore en 12 mois) mais au moins elle pourrait la porter longtemps…

Sans trop douter, je commence à coudre ma petite blouse… Au moment de lui enfiler, parfait, elle la trouve très jolie! Super-maman glousse d’aise, ho ho. Mais je ne rigole pas longtemps, c’est vraiment étroit, et si la tête passe sans problème j’ai énormément de mal à lui faire passer les bras. Evidemment, je m’obstine et elle finit par rentrer dedans… Oui, oui, c’est très joli mais elle est quand même, disons… un peu à l’étroit…

Et au moment de vouloir lui enlever, mamma mia! J’ai cru qu’il allait falloir ouvrir aux ciseaux pour extirper ma fille de sa chrysalide! Enfin, finalement on a réussi à la sortir de là sans passer par la case « je découpe tout », mais j’étais un peu dubitative par rapport au résultat!

Alors d’accord, la morphologie des enfants change entre 2 ans et trois ans, d’accord elle a encore un gros bidon de bébé, mais quand même, je crois qu’il y a un petit soucis de gradation des tailles… N’espérons même pas faire enfiler cette version test à mon fils de trois ans, les coutures craqueraient de partout!

Et la deuxième déception, c’est que quand j’ai envoyé un mail à la créatrice pour lui indiquer le problème que j’ai rencontré, je n’ai jamais eu aucune réponse… Je suis peut-être trop exigeante, mais pour une créatrice indépendante je trouve que la moindre des choses aurait été de donner un retour à sa cliente… Même un truc bateau du genre « Ah, dommage… mais avez-vous bien vérifié les marges de couture? » m’aurait fait plaisir… Ah là là. Parce que bon, j’ai peut-être fait une erreur quelque part, si elle avait eu plein de retours disant que ça taillait juste bien j’aurais juste refait une autre toile hein, je peux aussi l’accepter si c’est moi qui a cousu quelque chose de travers.

Du coup je n’ai pas craqué pour son dernier patron femme même si je le trouvais très joli, tant pis. De toute façon j’ai encore mille choses à coudre, j’aurai de quoi m’occuper.

 Camille – Fontaine de Lait 

Revenons à cette petite blouse: comme je trouve quand même l’encolure très jolie, je me suis dit que j’allais persévérer et modifier un peu le patron pour qu’il soit plus compatible avec une petite chouquette de 2 ans. Et le résultat, c’est qu’avec des fronces devant, deux petites plis derrière et une ouverture boutonnée au dos, c’est parfait!

Avec un chouette passepoil argent et une petite doublure en tissu Art Gallery fabrics…

Du coup, elle me plaît bien comme ça, c’est confortable et facile à mettre et à enlever. J’ai trouvé des boutons juste de la bonne teinte de cile dans ma collec’ de trouvailles vintage.

Validé!

Et en guest star la Brunette qui a accepté de faire le mannequin avant qu’on offre sa blouse à sa copine… J’ai même cousu un petit noeud accordé pour le total look printanier… Ca fait très petite fille sage, hein?

Il ne me restait plus qu’à coudre une version accordée pour sa maman dans le même Liberty (on en parle d’ailleurs de ce Liberty? Je le trouve tellement printanier!)

Je n’avais pas envie de faire des manches courtes, mais plutôt des mancherons, j’ai donc adapté ceux de la robe Réglisse de Deer & Doe et ça marchait bien comme ça.

Le même passepoil argent et une jolie doublure argentée de chez Verdoliva.

J’ai offert la blouse avec le deuxième tome des Carnets d’Esther de Riad Sattouf, histoire qu’elle puisse se projeter dans 10 ans, quand la blouse des minettes n’ira plus à sa fille et qu’elle ne voudra certainement plus porter de Liberty!

3 Commentaires
  • MadamePois
    Posté à 10:51h, 10 avril Répondre

    J’adore tes deux versions les tissus sont juste superbes ! Du coup j’ai acheté le patron aussi mais je l’ai cousu en double gaze de France Duval Stalla et le résultat est décevant ….sniff! Le col ne se tient pas et il est un peu déformé… Je vais peut etre réessayer avec un autre tissus … Bonne journée !

    • Julie
      Posté à 15:20h, 10 avril Répondre

      Merci beaucoup!
      Ah zut, c’est trop dommage! Je pensais aussi me faire une version en double-gaze de FDS (j’avais acheté suffisamment de métrage en vert canard), mais ce que tu m’en dis m’en dissuade… Avec la blouse que j’avais cousu pour moi (celle à manches 3/4) je n’ai jamais eu de problème de col qui rebique et pourtant je la porte souvent, même sans passer par la case repassage 😉 Ca doit être parce que le tissu est plus rigide… Je croise les doigts pour que ta prochaine version te plaise plus que la première!

      • MadamePois
        Posté à 21:11h, 10 avril Répondre

        Tu me diras comment tu arrives à coudre la double gaze … Merci pour tes gentils commentaires sur mon blog comme je suis une naze de l’informatique je viens seulement de les voir !!!! Promis je vais m’améliorer !!!

Poster un commentaire